ActualitésÉvènements à venirLa quinzaine du diabète à Mulhouse

Durant 15 jours, des actions de proximité seront organisées en différents lieux mulhousiens. Il s’agit d’aller au plus près des habitants. Seront proposés : des tests de glycémie à réaliser à jeun, des petits déjeuners équilibrés et conseils diététiques, de l’information, des échanges avec des professionnels de santé, des démonstrations d’activités physiques faciles à mettre en œuvre au quotidien, des conférences, … Des actions pour tous et à tout âge !

Le diabète en chiffres

Selon les derniers chiffres publiés, la prévalence du diabète en France serait de 6% soit environ 3.5 millions de personnes concernées, auxquelles s’ajoutent quelques 500 000 à 800 000 diabétiques qui s’ignorent.

Cette maladie chronique constitue une véritable épidémie mondiale, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Les dernières données du diabète, présentées par la Fédération Internationale du Diabète (FID) font état de près de 400 millions de diabétiques dans le monde, dont le coût de prise en charge s’élèverait à 530 milliards d’euros. Le diabète pèse ainsi entre 5 et 10 % dans les budgets de santé des pays développés.

La FID fait, par ailleurs, état de près de 5 millions de décès par an.
Les principales causes de cette augmentation sont le vieillissement de la population, le surpoids et l’obésité, et le style de vie sédentaire.

Le diabète une maladie grave

Le diabète se caractérise par un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation qui est causé, soit par une insuffisance de sécrétion d’insuline par les cellules bêta des îlots de Langerhans du pancréas (diabète de type 1, insulino dépendant), soit par une action perturbée de l’insuline (diabète de type 2, non insulino-dépendant).

Le diabète est la quatrième cause de mortalité dans les pays développés, car cette maladie s’accompagne de nombreuses complications :

  • 1ère cause de cécité acquise chez l’adulte
  • 1ère cause d’insuffisance rénale
  • 1ère cause de neuropathie invalidante, qui constitue la première cause d’amputation non traumatique, car elle prédispose aux plaies des pieds en provoquant une perte de sensibilité.
  • Risque de coronaropathie 3 à 5 fois plus élevé que chez le non diabétique Cette affection d’un type de vaisseau sanguin de l’œil touche environ un tiers des diabétiques et constitue la première cause de cécité dans les pays industrialisés avant l’âge de 65 ans.
  • Doublement du risque de développer une maladie cardiovasculaire chez les personnes diabétiques

Différents types de diabète

Le diabète de type 1 (DT1) se caractérise par une destruction auto-immune de plus de 90% des cellules béta, productrices de l’insuline*, provoquant une carence insulinique totale ou partielle, à l’origine de symptômes cliniques (soif intense, amaigrissement, fatigue et augmentation du volume urinaire). Cette destruction est la conséquence à la fois de facteurs génétiques de susceptibilité et de facteurs environnementaux déclenchants.

Le diabète de type 2 (DT2) est la conséquence d’une perte de fonctionnalité des îlots pancréatiques chez des sujets dont l’organisme est peu à peu devenu résistant à l’insuline. Cette perte de fonctionnalité est la conséquence de l’interaction de facteurs génétiques, volontiers héréditaires et de facteurs environnementaux liés au mode de vie. Contrairement au diabète de type 1, le diabète de type 2 est le plus souvent asymptomatique. De ce fait, la maladie peut être diagnostiquée
plusieurs années après son apparition, une fois les complications déjà présentes. Précédemment appelé diabète non insulino-dépendant ou diabète de la maturité, le diabète de type 2 touche environ 90% de la population diabétique totale. Là où le DT1 apparait généralement durant l’enfance, le DT2 apparaît à un âge plus avancé, même s’il progresse aujourd’hui vers une population de plus en plus jeune, en raison notamment d’un mauvais équilibre alimentaire et du manque d’activité physique dès l’enfance, favorisant l’expression des gènes du diabète.

Il est important de dépister le diabète de type 2 car les premiers symptômes ne sont pas détectables sans une analyse de glycémie (test du taux de sucre dans le sang) ! Il s’agit d’une maladie « silencieuse ». Aussi, le diabète de type 2 est souvent diagnostiqué trop tard, au moment ou apparaissent de graves complications !

Quelle prévention ?

  • Par l’équilibre alimentaire
  • Par l’activité physique régulière
  • En stoppant le tabac
Plusieurs nouveautés cette année

Une pièce de théâtre sur le diabète de l’Enfant : les Iles Désertes par la compagnie Clorinde organisée par le RéPPOP – Réseau ODE suivie d’une présentation de l’offre du GHRMSA et du Réseau ODE

Les îles désertes : Léa a 9 ans. Un jour, elle découvre qu’elle est diabétique. À partir de ce moment-là, sa vie change, devient compliquée. Elle doit faire face à sa colère, ses propres peurs, à un traitement difficile, à des contraintes auxquelles elle ne s’attendait pas, aux réflexions pas toujours délicates de son entourage. Léa va devoir apprendre à vivre avec ce diabète, cette « sale bête » qui l’accompagne désormais. Dans son imaginaire d’enfant, Léa devient Super Léa, une super-héroïne du quotidien, une dompteuse... La « sale bête » n’a qu’à bien se tenir !

Une participation accrue du Groupe Hospitalier Mulhouse Sud Alsace avec l’organisation deplusieurs actions :

- le 13 novembre : une conférence sur la prise en charge multidisciplinaire du pied diabétique
- le 14 novembre : un dépistage et information du grand public dans le hall d’Emile Muller de 10h à 16h et un dépistage et information des agents du GHM au self d’Emile Muller de 12h à 14h
- le 14 novembre une conférence aux médecins généralistes de Mulhouse et environs, en partenariat avec le Réseau Santé Sud Alsace sur le thème de « Prévenir le diabète par l’assiette et les baskets »
- le 16 novembre à 19h30 : une conférence grand public au Carré des Associations de Mulhouse sur le thème de « Prévenir le diabète par l’assiette et les baskets »
- des conférences aux médecins généralistes et aux praticiens hospitaliers sur « l’actualité en
diabétologie », en partenariat avec le réseau. Dates à préciser
- les 16, 22 et 23 novembre : des ateliers destinés aux infirmières du GHRMSA et libérales sur le
thème de « bonnes pratiques de l’injection d’insuline

Organisateurs et partenaires

  • Ville de Mulhouse
  • Centre Européen d’Etude du Diabète
  • AFD68
  • INSULIB
  • ALSACE CARDIO

 

  • France AVC 68
  • Caisse Primaire d’Assurance Maladie du Haut-Rhin
  • GHR Mulhouse Sud Alsace
  • Réseau Santé Sud Alsace
  • Centres socioculturels : AFSCO, Pax, Papin, Wagner, Lavoisier-Brustlein, Porte du Miroir
  • Association 3ADB
  • Association ALEOS : Résidences sociales les Romains, l’Ecluse, la Rochelle et les Cigognes
  • Adoma : Résidences sociales Le Soleil et l’Espace Provence
  • Appuis
  • Résidence Violette Schoen
  • Maison du Temps Libre
  • Association « Les Papillons blancs »
  • Armée du Salut : Le bon foyer
  • Marché de Mulhouse
  • Jeunesse et Sports
  • Université de Haute Alsace
  • Institut de Formation aux Métiers de la Santé
  • Mutualité Française Grand Est
  • Régime Local d’Assurance Maladie d’Alsace Moselle
  • Agence Régionale de Santé Grand Est